Contact
Accueil Les techniques Exemples de champs d'action Entreprises/collectivités Liens utiles Le Blog
Les Techniques
Iridologie
Réglage alimentaire
Phytothérapie / Aromathérapie
Fleurs de Bach
Réflexologie plantaire
Soins énergétiques Reiki

 

 

Iridologie

iris

" Tels sont les yeux, tel est le corps."
Hippocrate

L’iridologie est une technique naturopathique qui permet grâce à l’examen de la partie colorée de l’œil : l’iris, de donner de précieuses indications au naturopathe quant à votre  force vitale, votre hérédité, votre état d’intoxination, vos forces ou vos faiblesses organiques.

En effet, par un phénomène réflexe, chaque souffrance ou dysfonctionnement organique, va marquer l’iris. Ce sont ces signes que l’iridologue déchiffre pour pouvoir vous diriger sur une technique naturopathique plutôt qu’une autre.

L’examen de votre iris lui donnera des indications sur :

    • Le niveau et la nature des différents encrassements qu’ils soient d'origine iatrogène,
      toxiniques ou provenant du mauvais métabolisme des lipides, glucides et protides.
    • Des carences ou des déficiences organiques
    • Votre niveau énergétique et nerveux
    • Vos prédispositions génétiques

Mais en aucun cas l’iridologue n’est en mesure de faire un diagnostic de votre état de santé.

 

^ Haut de page

Réglage alimentaire

ventre

" Nous sommes la transformation non de ce que nous absorbons,
mais de ce que nous assimilons et ne pouvons rejeter...
Ce qui compte surtout dans l’aliment n’est pas sa matière,
mais la vie qu’elle  porte.
Alain Saury

Bon nombre d’idées reçues sur la nutrition fait des ravages dans les organismes.

De plus nous ne sommes pas tous égaux au niveau métabolique et tous les aliments ne sont pas assimilés de la même façon par chacun de nous.

Les maux chroniques dont vous pouvez souffrir au quotidien, les désagréments que vous fait supporter votre organisme (hyperacidité gastrique, constipation, ballonnements, eczéma, asthme, rhinite chronique, éruptions cutanée, douleurs articulaires, migraines, insomnie…) sont très souvent la conséquence d’intolérances alimentaires, de surconsommation d’aliments transformés, de carences en vitamines, sels minéraux  ou oligo-éléments, de mauvaises combinaisons alimentaires, en bref d’erreurs alimentaires .

L’étude détaillée de vos habitudes alimentaires permettra de traquer toutes ces erreurs et de les rectifier en prenant soin, dans la mesure du possible de respecter vos goûts et vos habitudes.


En partageant l’avis du professeur Jean ROSTAND qui a dit : « Tout menu est une ordonnance », vous pourrez récupérer  l’énergie  que votre organisme avait l’habitude d’utiliser pour  le métabolisme d’une nourriture non adaptée et bénéficier d’un dynamisme et d’une vitalité  insoupçonnés.

 

^ Haut de page

Phytothérapie, Gemnothérapie, Aromathérapie

Concoction de plantes et fleurs

La phytothérapie

La phytothérapie est l’utilisation des propriétés thérapeutiques des plantes. Elle a longtemps été le seul moyen à la disposition de l’humanité pour apaiser les douleurs et soigner les blessures et les maladies.

Ce n’est qu’à partir de la Renaissance  que les plantes ont commencé à être classées et répertoriées, leurs propriétés analysées et référencées et que les composants chimiques qui leur donnent leur efficacité thérapeutique sont étudiés. Ainsi aujourd’hui, en extrayant les principes actifs de certaines plantes que les  médicaments sont fabriqués.
Pour ne citer qu’un exemple, les principes actifs de l’aspirine, dont on connait les multiples utilisations, sont  extraits de l'écorce du Saule blanc, ou de la feuille de la Reine des Prés.

Ces plantes sont utilisées en infusions, en décoctions, en lotions, en teinture-mère  ou encore macérées dans de l'huile. Elles sont précieuses pour apaiser bon nombre de maux, mais bien que sans effets iatrogènes, elles peuvent être toxiques et doivent être utilisées avec précaution.

 

La gemmothérapie

La gemmothérapie, étymologiquement : « médecine des bourgeons », est une branche de la phytothérapie qui part du principe que les tissus embryonnaires des végétaux (bourgeons, jeunes pousses, radicelles, écorce interne) renferment tout le patrimoine génétique de la plante dont ils sont issus et  sont donc une source formidable d’énergie et d’information. Ils sont beaucoup plus concentrés en principes  actifs que la plante elle-même et ont donc un spectre d’action plus large.

Pour utiliser ces tissus embryonnaires, on fait macérer ces bourgeons, jeunes pousses, radicelles ou écorce interne dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine qui devient un extrait appelé « macérât glycériné ».

 

L'aromathérapie

L’aromathérapie dont le sens littéral est « soin par les odeurs »  désigne la technique qui  utilise les huiles essentielles.
L’huile  essentielle est  un  composant des plantes aromatiques que l’on isole par différents procédés : la distillation (méthode la plus employée), la pression à froid (utilisée pour extraire l’essence des agrumes), l’enfleurage (ancienne méthode très peu utilisée de nos jours), l’extraction par solvants chimiques (pratique industrielle, les huiles ainsi obtenues gardent des traces du solvant utilisé ce qui présente un gros inconvénient).
Chaque Huile Essentielle contient de nombreux principes actifs regroupés selon diverses grandes familles, telles que : Acides - Esters - Phénols - Monoterpènes –Cétones –Aldéhydes - Oxydes - Sesquiterpènes, ...

C’est cette complexité biochimique qui  donne à chaque huile un registre étendu d'applications.

Leurs propriétés sont multiples : elles sont   antiseptiques, antifongiques, antibactériennes, anti-virales, anti-inflammatoires, antiparasitaires, cicatrisantes. Elles régulent le métabolisme, ont des propriétés digestives, circulatoires, antispasmodiques, elles purifient et désodorisent l’air ambiant.

On utilise les huiles essentielles pour soulager bon nombre de maux quotidiens, tels que coups, rhumatismes, rhumes, circulation sanguine, problèmes cutanés, courbatures, ….
Elles doivent être utilisées avec précaution car leurs composants biochimiques peuvent être très agressifs pour la peau et les muqueuses et peuvent créer de sévères brulures lorsqu’elles sont utilisées pures.
Elles ne doivent jamais être ingérées sans avoir eu l’accord d’un aromathérapeute : certaines huiles peuvent provoquer  des lésions irréversibles des muqueuses digestives.


On les utilise de plusieurs façons :

  • par absorption cutanée en massage ou friction, mélangées à une huile végétale ou une crème neutre, dans le bain mélangées à du gel douche ou du gros sel
  • en diffusion dans l’air : grâce à un diffuseur électrique
  • en inhalation

L’usage des huiles essentielles complète à merveille un traitement naturopathique.

 

^ Haut de page

Réglage alimentaire

Fleurs de Bach

bachconseillère agrrée par la Fondation BACH : agrément n°FRF-2012-1114M

C’est le Dr Edward Bach (1886-1936), bactériologiste, homéopathe et médecin,  qui est  le créateur des élixirs floraux.

En quête d’une médecine naturelle, capable de soulager à la fois les maux physiques et spirituels de l’être humain, sans effet secondaire, il a mis au point en 1930 la thérapie par les quintessences florales.
Son expérience et ses observations l’ont amené aux conclusions suivantes :

Chaque émotion, état d’âme ou trait de caractère  crée un champ énergétique autour de nous. Si on modifie ce champ énergétique, on peut arriver à remplacer les émotions, les traits de caractères ou les états d’âme qui nous dérangent, nous handicapent et même nous rendent malades.


Les fleurs, tout comme les émotions, sont porteuses de vibrations qu’on ne peut ni toucher, ni voir, mais ressentir. Ces vibrations de très haute fréquence ont  le pouvoir d’agir sur le système énergétique, de la même manière que la musique inspire et élève l’esprit.

Un élixir floral est une eau dans laquelle on a transféré le « taux vibratoire » spécifique d’une fleur. En prenant un élixir, on modifie  son propre taux vibratoire et ainsi on équilibre les différents plans (physique, émotif, mental et spirituel), on  arrive à gérer  les sautes d’humeur et les idées noires, et on acquiert certaines qualités.

Que vous soyez angoissé, que vous ayez peur de vos réactions, que vous manquiez de confiance en vous, que vous ne sachiez pas dire non, que vous ayez toujours besoin de l’avis des autres, que vous vous découragiez trop vite... quelque soit l’émotion ou le trait de caractère qui vous empêche d’avancer, vous pourrez le transformer en énergie positive qui vous permettra d’être le maître de votre vie.

 

^ Haut de page

Réflexologie plantaire

Réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire est une technique de
dynamisation des différentes zones du corps par action réflexe.


Près de 7200 terminaisons nerveuses sous chaque pied sont étroitement interconnectées à toutes les parties du corps, par la moelle épinière et le cerveau. A chaque  organe correspond un point réflexe sur le pied. Le réflexologue va localiser les tensions et les dysfonctionnements de l'organisme grâce à des pressions digitales et pourra rétablir  l’harmonie énergétique  par des pressions plus ou moins appuyées.
La réflexologie peut soulager  tous les maux quotidiens et aider à se débarrasser des tensions nerveuses générées par le stress.

C’est une aide précieuse, que le naturopathe peut utiliser pour soulager plus rapidement  ou redynamiser un organe fatigué.

Une séance de réflexologie est un acte de bien-être et ne dispense aucunement  de la visite chez un médecin.

 

^ Haut de page

Réglage alimentaire

Soins énergétiques reiki

Reiki vient du terme japonais dont la signification est : « énergie de vie spirituelle ».

Le Reiki a été révélé par Mikao Usui, de nationalité japonaise, dans les années 1920.
C’est une pratique qui fait partie du grand ensemble de la médecine chinoise, avec l’acupuncture. C’est un des soins traditionnels du Qi Gong chinois.

Cette technique, dont le principe est le transfert d’énergie par imposition des mains, harmonise votre propre énergie.

C’est donc  une méthode de santé naturelle qui agit aux niveaux physique, mental et spirituel.  Il accélère le processus de guérison, renforce la vitalité et libère les blocages énergétiques. Il  favorise la détente, renforce le système immunitaire, augmente la résistance physique , aide à l’élimination des toxines, renforce et accélère le processus naturel de guérison.

Le Reiki est une aide précieuse dans tout traitement naturopathique.

Le Reiki est une pratique de bien-être et  ne peut en aucun cas être assimilé à un acte médical.

 

^ Haut de page

 

Photo de plante

 

Nathalie Martin, Naturopathe - 5 Chemin de Jean Pan - 33450 Saint-Loubès  - Tél. 06 74 80 13 36 - Mentions légales